Monsieur Maalouf, jouez donc…

Trompette piccolo

Ibrahim Maalouf, est un trompettiste talentueux bien connu du grand public, auprès duquel il bénéficie de plus d’une image très sympathique et charismatique.

Qui n’a pas rêvé de voyage à l’écoute des incroyables mélodie orientales, interprétées par Ibrahim Malouf, sur sa trompette piccolo.

Si l’accusation d’agression sexuelle dont il a fait l’objet en 2013 s’est soldé par une relaxe en 2020, il semblerait que cette affaire n’ait pas entamé sa notoriété. Par contre Mr. Maalouf déclare avoir vécu trois ans d’enfer de lynchage médiatique, dont il aurait particulièrement souffert.

Il n’ignore donc pas le prix à payer, conséquence de la notoriété, lorsque la loupe médiatique des réseaux sociaux, vous tombe dessus, mais visiblement, cela ne semble pas l’avoir servi d’une sagesse propre à éviter ces agressions.

Le voilà donc, suite au traditionnel concert du Nouvel an de la Philarmonique de Vienne, qu’il se fend d’un tweet ravageur, qui le propulse à nouveau sur la scène médiatique. N’en n’avait-t-il pas assez ?

« Sublime orchestre de Vienne qui chaque année excelle autant musicalement qu’il se fait tristement remarquer par son manque de diversité ethnique. 2021 on veut plus de diversité ! Si Vienne est à l’extrême, les orchestres français sont loin du compte aussi … »

Et d’en rajouter :

« Racisme institutionnel » que « le monde entier dénonce sauf quelques grands spécialistes des orchestres classiques très connus tels que Bercoff et Golnadel, et tous ces idiots utiles fachos ». 

Ainsi, Mr Maalouf, qui nous vient du Liban, a plus l’œil critique sur les orchestres d’Occident que sur ceux de l’Orient car je ne pense pas que chez les joueurs de cithare en musique orientale de Beyrouth ou d’Alger, un quota de Blancs soit exigé, pas plus que l’on ne relève une pénurie de Blancs dans un orchestre de jazz ! Sans qu’il trouve à y redire.

Comme quoi, il est donc possible, de cumuler sa capacité d’être admiré pour son talent musical, avec l’art de se mettre dans la merde, pour ses idées de purification culturelle.

En fait, pour le dire autrement, les comptables ethniques nous cassent les oreilles (pour ne pas dire…) et ceux qui veulent nous priver de Casse-Noisettes ou de Carmen (en révisant ces répertoires classiques pour le rendre conforme à la bien-pensance à la mode), nous les brisent menu.

De grâce, Mr Maalouf, contentez-vous de nous enchanter aux merveilleuses tonalités de votre piccolo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :