Le boomer vous salue bien !

Publié par Alain,

Je ne sais pas vous, mais moi ce matin je me suis levé tout chiffonné. Après une jolie semaine ensoleillée, je découvrais un environnement grisounet et pleuviotant. Bien décidé cependant à ne pas céder à une morosité néfaste à la dégustation de mon café matutinal, j’entamais avec un faux entrain la lecture des dernières nouvelles distillées par ma tablette préférée. S’étalaient ainsi devant moi sans pudeur toutes les misères de notre planète, dont on se demande d’ailleurs quels vices inavoués peuvent pousser les journalistes à en rendre compte. A dire vrai, c’est avec un œil un peu bovin que je digérais ces malheurs, quant un article m’a définitivement réveillé : les fameux réseaux sociaux s’enflammaient sur la campagne électorale des verts mettant en cause les… boomers ! Quésaco ce truc ? Renseignements pris auprès de Monsieur Wikipédia : « Ce mot désigne une personne née pendant le baby boom ».

Interloqué, je découvrais que j’étais un boomer ! Moi qui avais déjà le moral dans les chaussettes, cette info finissait de m’achever. J’étais consterné, ainsi donc, après tant d’années passées guilleret, insouciant, heureux de vivre, je traversais mon époque en ignorant ce péril qui me guettait au coin du bois. Bref, j’étais classé catégorie vieux con profitant honteusement d’une retraite qu’il ne méritait pas et qui bien sûr allait prochainement voter pour la destruction de la planète puisqu’il ne choisirait pas un vote écolo !

Ainsi va la campagne électorale de Julien Bayou le patron d’Europe Ecologie Les Verts. Bien entendu ce joyeux drille outre les Boomers, inclut dans le même panier les chasseurs, les fachos, en fait tous les Français qui ne sont pas en accord avec ses thèses. Question rassemblement : peut mieux faire ! Et ce jugement stéréotypé n’est pas à l’honneur de ce personnage qui sollicite les suffrages de ses contemporains. Il est vrai qu’en matière de décisions intelligentes lui comme ses amis ne sont pas en reste (cf affaire du sapin de noël à Bordeaux ou de la mosquée de Strasbourg).

Il convient donc de prendre un peu de recul et j’invite mes frères d’infortune à lire – ou relire – cet article d’Octave Mirbeau, écrivain journaliste (1848-1917)  qui commit ce pamphlet en 1888.  Comme l’on dit dans les milieux bien informés : c’est d’une brûlante actualité !

« Parmi tous les étranges farceurs qui réclament une fonction élective, l’électeur s’imagine faire acte de citoyen libre, étaler sa souveraineté, en exprimant son opinion. A quel sentiment baroque, à quelle mystérieuse suggestion peut bien obéir ce bipède pensant ? [Qu’est-ce qu’il espère ? Car enfin pour consentir à se donner des maîtres avides qui le grugent et qui l’assomment, il faut qu’il se dise et qu’il espère quelque chose d’extraordinaire que nous ne soupçonnons pas.]

[ La politique est un abominable mensonge, que tout y est à l’envers du bon sens, de la justice et du droit, et que tu n’as rien à y voir, toi dont le compte est réglé au grand livre des destinées humaines.]

[Rêve après cela, si tu veux, des paradis de lumière et des parfums, des fraternités impossibles, des bonheurs irréels. C’est bon de rêver, cela calme la souffrance. Surtout souviens-toi que l’homme qui sollicite tes suffrages est un malhonnête homme parce qu’en échange de la fortune où tu le pousses, il te promet un tas de choses merveilleuses qu’il ne te donnera pas et qu’il n’est pas d’ailleurs en son pouvoir de te donner. L’homme que tu élèves ne représente ni ta misère, ni tes aspirations, ni rien de toi ; il ne représente que ses propres passions et ses propres intérêts, lesquels sont contraires aux tiens.

Sur le seuil de ta porte fermée aux quémandeurs d’aumônes politiques, tu regarderas défiler la bagarre, en fumant silencieusement ta pipe. »

Amis Boomers, je vous sens pensifs…

Un avis sur « Le boomer vous salue bien ! »

  1. C’est pour ça qu’un proverbe de con Fucius dit  » les vieux faut les tuer à la naissance »
    Bon sang, je coche toutes les cases, et au delà. Une consolation tout de même, je suis du bon côté du manche (ou de la crosse)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :