18 mois de « Fetch »

Voici déjà 18 mois que nous vivons sous l’emprise de la vague Coronavirus. En fait, un véritable train de vagues.

Nous sommes rentrés dans la tempête en Janvier 2020 et nous avons supporté, à ce jour, en Europe, certainement l’essentiel des vagues sanitaires.
Grâce à la vaccination, il semble que la surface se lisse quelque peu, bien que quelques ondulations inquiétantes pourraient contrarier cette accalmie.

Mais, attention le « fetch » (la distance ou le vent agit en formant les vagues) est long et nous ne sommes pas à l’abris d’une « vague scélérate » car le vent de l’infection va encore continuer de souffler, en provenance des régions du monde, en retard de vaccination, telles que l’Afrique, l’Inde, ou l’Amérique du Sud.

En ce qui nous concerne en Europe, il faut cependant nous attendre à une nouvelle série de vagues, économiques cette fois, qui seront provoquées par les mesures considérables de compensations financières, qui ont été mise en œuvre pour supporter notre souffrance.

Les prémices de cette nouvelle tempête apparaissent déjà en constatant le désordre qui se présente à nous.
Une Bourse incontrôlable, des taux d’intérêts imprévisibles, une inflation aléatoire, une reprise d’activité irrégulière et inégale, un endettement hors normes, un déficit abyssal, rajoutent de l’incertitude à notre monde déjà très chahuté.
L’argent coule à flots, mais le flot semble immaîtrisable. Le virtuel prend le pas sur le concret : notre raisonnement est chamboulé, face à une situation totalement inédite et donc méconnue.
Les meilleurs prévisionnistes s’y perdent en se contredisant. Les probabilités chiffrées ne suffisent plus à prévoir sous l’influence, de plus en plus forte, de nos réactions à telle ou telle situation ou à tel ou tel événement imprévu.
Nous flottons donc, dans une embarcation fragile, sur une mer incertaine, sans qu’aucun capitaine ne soit capable de sécuriser notre route.  
Cette période a augmenté notre sensibilité à l’inquiétude, elle a révélé notre fragilité à vivre l’incertitude.
Elle nous a aussi fit prendre conscience de la fragilité de notre condition, en réveillant l’évidence des défis écologiques, qui nous font face, alors que le virus consomme une bonne part des moyens financiers qui peuvent nous aider à les relever.
L’ancien « équilibre géopolitique » est chamboulé, le nouveau est à construire, sur des bases encore inconnues. Finit la suprématie américaine concurrencée par la Chine, arrivée en force des pays émergents, déclin démographique de l’Europe, modifient la donne.
Le populisme fait concurrence aux démocraties, les démocratures s’installent dans la durée, la violence populaire s’associe systématiquement à la revendication, le droit s’applique à géométrie variable, ouvrant la porte aux démagogues.
Notre système éducatif ne sert plus correctement la base de connaissances et de valeurs, utiles à contrer la faible expertise de nos opinions, qui se construisent de manière ponctuelle, éphémère et aléatoire, à travers les réseaux sociaux.

Toutes ces mutations, trop rapides pour notre capacité d’assimilation, ne nous permettent certainement pas de rester sur la route de notre choix, et peuvent nous conduire hors des sentiers de la raison. Certains y verront une impasse, d’autre l’espoir d’un renouveau.
C’est presque une affaire de tempérament individuel.   

Un avis sur « 18 mois de « Fetch » »

  1. Salut JP N’oublions pas le vieil adage : « En période de guerre, les fortunes se font et se défont » Je suis optimiste, il faut que je communique avec mes enfants pour qu’ils s’enrichissent, c’est à dire « niquer l’autrui » inconnu à leur profit. Je prends conscience que dit comme ça c’est odieux. Mais est ce que le monde de la finance a une conscience ? That is the question. Amitiés Je retourne sur Paris jeudi, hospitalisation Pompidou dimanche 30 et retour ASAP bernard

    ________________________________

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :