Najib Mikati…la solution ?

Nommé déjà deux fois Premier ministre par le passé, Najib Mikati a été désigné lundi, quelques jours après la récusation de Saad Hariri.
Depuis fin août 2020 il est le troisième Premier ministre Libanais désigné pour former un gouvernement.
Ce milliardaire, dont la fortune est estimée à 2,7 milliards de dollards, a fait fortune grâce à des investissements dans les télécoms, l’immobilier ou le textile.
Cette nomination est surprenante car Najib Mikati est perçu par beaucoup au Liban comme l’un des symboles d’un pouvoir, accusé de corruption et de népotisme, et est soupçonné d’enrichissement illicite. Une grande partie de la population accuse la classe politique, inchangée depuis des décennies, de corruption, d’incompétence et d’inertie : « Tant que cette caste est au pouvoir, rien ne changera. »  

Le vide institutionnel a jusqu’à présent entravé tout éventuel plan de sauvetage financier pour le pays qui a fait défaut sur sa dette en mars 2020. La Banque mondiale estime que le pays fait désormais face à l’une des crises les plus graves au monde depuis 1850.

À l’issue d’une première journée de concertation avec les principaux blocs parlementaires, Najib Mikati a dit vouloir multiplier ses réunions avec le chef de l’État « afin d’aboutir à la formation du gouvernement le plus tôt possible ».
Il a rencontré les principaux partis, notamment le puissant mouvement chiite armé Hezbollah et son allié le Courant patriotique libre (CPL) de Michel Aoun, un chrétien. Le député du Hezbollah, force incontournable au Liban, Mohammad Raad, a déclaré que son parti était prêt à « coopérer sérieusement » avec Najib Mikati. Le CPL a quant à lui affirmé qu’il ne participerait pas au prochain gouvernement mais qu’il ne bloquerait pas sa formation.

Ne risque-t-on pas de se retrouver face à un nouveau gouvernement de consensus avec les mêmes personnalités que celles qui ont conduits le pays dans cette situation, « du genre, on prend les mêmes et on recommence » ?

Bien sûr, Monsieur Mikati, dispose d’une arme majeure qui consisterait à mettre sa fortune à disposition pour soulager les souffrances du peuple Libanais, ce qui lui permettrait certainement d’affirmer ses convictions et de de redorer son image, pour enfin diriger dignement ce pays.
Le fera-t-il ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :