De l’anniversaire

Par Alain.

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai bien noté dans mes tablettes la date du vingt-neuf janvier prochain. Il ne s’agit pas de l’anniversaire de la fondation de l’Académie française, qui permet désormais à quelques vieillards cacochymes d’aller s’assoupir dans les ors du quai Conti, non plus d’ailleurs du souvenir de la démission fracassante du gouvernement de l’excellent camarade Chevènement pour cause de désaccord sur la guerre « Tempête du désert ». Ce grand pacifiste a heureusement depuis été décoré de « l’ordre de l’amitié russe » par son ami Poutine.

Non, tout cela n’est que billevesées. Cette date, c’est l’anniversaire de Moumoune. Moumoune, c’est mon épouse. Et comme dirait ma chère tante Apolline : « Mon petit, si tu ne veux pas te faire souffler dans les poumons, tu n’as pas intérêt à l’oublier ».

La femme de ma vie a vu le jour de l’autre côté de la Méditerranée, dans ce qui était, encore pour quelque temps, notre colonie. Cette naissance tant attendue avait fait l’objet d’un article dans l’Echo d’Oran, retrouvé dans mes archives, et que j’ai le plaisir de vous faire partager :

Voilà, il est loin le temps de l’innocente jeunesse, désormais est venu le moment du questionnement : D’où venons-nous ?  Où allons-nous ?  Quelle est notre raison d’être ? A ces questions existentielles je réponds : Moumoune, Qu’est-ce qu’on mange ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :