Barbe et autres pilosités

Les catégories « sauvagerie » et « intolérance » n’existant pas, Le Bon Coin ferait bien d’agrémenter la sélection de ses annonces par thèmes, en y insérant une nouvelle catégorie « Vente de Barbes et Autres Pilosités ». C’est bientôt la quasi-totalité des 39 millions d’afghans qui se trouveront en situation de famine. Après avoir vendu leurs enfants, on seLire la suite « Barbe et autres pilosités »

De la campagne électorale

De la campagne électorale Par Alain. Je ne sais pas vous, mais moi, homme raisonnablement optimiste, qui aime à faire vibrer ses zygomatiques, je n’ai plus du tout envie de rigoler face au spectacle affligeant que nous offrent les compétiteurs à la magistrature suprême. Certes, je pressentais que cette campagne électorale, pour le moins atypique,Lire la suite « De la campagne électorale »

Mauvaise pioche

Abolir l’enseignement des classiques grecs et latins à l’université en refusant la lecture de ces textes qui ne seraient pas soutenables, en terme de race, de genre, de violence : telle est la proposition des défenseurs de la « cancel culture » ou du « decolonize the classics », puisque cette vision nous vient originellement des Etats-Unis. Il est surprenantLire la suite « Mauvaise pioche »

Le restaurant

Pour avoir entendu parler d’un restaurantD’un type spécial, et, bien sûr, ignorantAvec confusion jusqu’à son existence,Je voulus sans retard faire sa connaissance. L’ambiance et les murs n’offrant, de prime abord,Rien de particulier concernant le confort,Je pris place en cherchant à trouver un indiceQui permît de guider ma curiosité… Lequel vint apparaître au travers du service :EnLire la suite « Le restaurant »

De la pénurie

Par Alain, Je ne sais pas vous, mais moi, la prochaine pénurie me tourmente depuis un certain temps. Non je n’évoque pas ici les problèmes auxquels sont confrontés nos ex-amis anglais (bien fait pour eux)… Tiens ! A ce sujet permettez-moi un aparté ; dans le différend qui nous oppose, j’avais apprécié la position martiale de nosLire la suite « De la pénurie »

Les inquisiteurs de la CJR

Ou Buzin sacrifiée sur l’autel du populisme C’est après cinq siècles d’inquisition que la société française a pu mettre en œuvre la séparation des pouvoirs, théorisé par Montesquieu, dans « L’esprit des lois », en 1748. La mise en examen d’Agnès Buzyn, par la Cour de Justice de la République (CJR) dévoie ce principe fondamental à valeurLire la suite « Les inquisiteurs de la CJR »

Ma lettre au Père Noël

Observant, en cette fin-octobre, que le Père Noël avait déjà commencé sa tournée, j’ai décidé de faire ma lettre, par crainte qu’inondé de désirs de toutes parts, il ne les classe dans l’ordre de réception. C’est donc après, les déjà nombreux cadeaux, distribués par notre Président et suivant immédiatement, les 119 désirs accouchés par lesLire la suite « Ma lettre au Père Noël »

De la funeste erreur

Par Alain, Je ne sais pas vous, mais moi, le point de vue de certains ecclésiastiques face au problème d’abus sexuels dans l’église me laisse perplexe.  Je n’ignore pas que la position du Vatican – notamment sous le pontificat de Jean-Paul II – était d’affirmer que la pédophilie des clercs était un mensonge et unLire la suite « De la funeste erreur »

De l’humanitaire rentable.

Je ne sais vous, mais moi j’ai quelqu’inquiétude quant à l’avenir professionnel de nos descendants qui ont à faire face à un marché du travail complexe, où demande et offre ont bien du mal à se rejoindre. Certains secteurs d’activité sont victimes d’une pénurie de personnels récurrente, alors que des millions de chômeurs restent àLire la suite « De l’humanitaire rentable. »

Complot ? Vos avez-dit complot ?

LA MECANIQUE DE LA THEORIE DU COMPLOT OU DU CONSPIRATIONISME Préambule :   Le complot existe. C’est un projet dissimulé ou trompeur, élaboré secrètement par quelques individus pour en tromper d’autres, ordinairement plus nombreux.L’histoire en montre de nombreux exemples depuis fort longtemps :Celui de Brutus contre Jules César, celui des généraux contre Hitler dans l’opérationLire la suite « Complot ? Vos avez-dit complot ? »