Annulons le Covid

Mais enfin, arrêtons d’être bête,Annulons notre dette,Et puis, tant que j’y suis,Je vous dit, aujourd’hui,Ne soyons pas rigide,Annulons, le Covid. Enfin, et pourquoi pas,Moi, j’ai franchi le pas,Finit le dispensaire,J’annule mon cancer. Ça c‘est fait, ça va mieux,Je me sens moins anxieux.C’était pas compliqué,Suffisait d’y penser, C’est quand même pour dire,Et là, vaut mieux enLire la suite « Annulons le Covid »

Episode 6 : La Saga de Cap Sainte-Marie

Nous sommes en 2002, j’ai 51 ans, et nous sommes installés sur l’île Sainte-Marie (Nosy Boraha) à Madagascar depuis quelques années. « Boraha-Village », notre hôtel-loisirs de la côte Est, tourne bien, mais la fréquence des vols sur ATR 42, d’Air Madagascar, entre l’aéroport international d’Antananarivo et Sainte-Marie, ne permet pas de répondre, en période de pointe,Lire la suite « Episode 6 : La Saga de Cap Sainte-Marie »

Episode 5 : « La véritable Saga du crabe à l’entonnoir »

On en parle. De nombreuses histoires courent sur la recette du Crabe à l’entonnoir et son origine. Par exemple, ce journaliste baroudeur qui ramène de ses voyages autour du monde, des recettes inédites et originales, qu’il propose aux grands chefs, raconte ainsi sa découverte. « Le Crabe cuit au barbecue est une première. Cette technique deLire la suite « Episode 5 : « La véritable Saga du crabe à l’entonnoir » »

Episode 4 : La Saga de « Boraha-Village »

Une envie de cocotiers : Nous sommes en 1995 et depuis un an, Ermelinda et moi, nous prospectons des régions tropicales, pour satisfaire  notre envie de cocotiers. Nous n’avons plus d’activités économiques significatives, en France, et nous avons décidé de nous expatrier, sous réserve de dénicher le bon endroit, pour entreprendre une activité dans le domaineLire la suite « Episode 4 : La Saga de « Boraha-Village » »

Quand l’Europe manquait d’informaticiens

« Ce texte est proposé par notre ami Bernard, qui nous raconte une histoire vécue de sa vie professionnelle. » La genèseEn 2003, à 56 ans, après une carrière internationale dans une multinationale puis un poste de Directeur Général d’une société de 600 millions d’euros, me voilà à acquérir des sociétés en position majoritaire dans la venteLire la suite « Quand l’Europe manquait d’informaticiens »

Notre économie sous coma artificiel

Dans cette période « Covidée », nous observons que nos dirigeants prennent leurs décisions politiques sur la base des avis du monde médical et du monde économique, et toute la difficulté consiste, à mettre en œuvre le meilleur (ou moins mauvais) compromis, alors même que ces deux domaines d’expertise, sont par nature, d’avis opposés. Ils ont cependantLire la suite « Notre économie sous coma artificiel »

Croustillant de pieds de porc

Dans les années 60, il était habituel de cuisiner des pieds de porc, notamment pour les fêtes. Toujours habituelle en Asie, on trouve également cette spécialité dans quelques restaurant, comme « Au Pied de Cochon », aux Halles à Paris, qui les prépare grillés Béarnaise ou farcis à la Périgourdine, comme cela se pratiquait traditionnellement dans lesLire la suite « Croustillant de pieds de porc »

Eisode 3 : La Saga d’Isabelle et Bertrand

L’expertise : Nous sommes en 1980, j’ai 29 ans. Je viens de quitter, sans regret, mon emploi de cadre, considérant cette entreprise sans avenir. Je pourrai prendre un peu de temps pour aménager mon jardin et réaliser quelques finitions de notre nouvelle maison de Martillac.Mais j’ai une idée en tête qui m’interdit de ne pas l’essayer,Lire la suite « Eisode 3 : La Saga d’Isabelle et Bertrand »

Les salades de Monsieur Bruno le Maire

Argumenter blanc pour en déduire noir ! Notre Ministre de l’économie se transforme en vendeur de salades pour le compte de Carrefour.Coiffé de son béret, baguette de pain sous le bras, il parcourt les chaînes télé pour nous dire : « Le jour où le consommateur se rend chez Carrefour, chez Auchan ou chez Leclerc et où ilLire la suite « Les salades de Monsieur Bruno le Maire »

Episode 2 : La saga « Comtoises de rêve »

Le décor : Nous sommes en 1979, j’ai 28 ans, je viens de céder ma première et petite Société d’éditions publicitaires PROCOFRANCE à la Société EMSO qui m’a embauché comme Directeur commercial. J’ai cependant conservé le bail de location de mes anciens bureaux, rue de Ruat à Bordeaux centre, car parallèlement, j’ai créé une autre petiteLire la suite « Episode 2 : La saga « Comtoises de rêve » »