Les fables de Gérard

Hommes lâches, hommes vils, imbus de pouvoir ou simplement stupides avec petit défauts ou gros travers, dressent dans ces Fables une photographie corrosive de notre société contemporaine.
Gérard Sansey, usé à la pratique de la fable et observateur sensible de son environnement, se plaît à nous conter la grande histoire des rapports entre les hommes.
Alors, bien évidemment, l’absurdité et l’incompréhension y font de récurrentes apparitions.

Les tiques et le chien

Deux tiques à l’affût d’une bonne fortune Avisèrent un chien… « Quelle aubaine, dit l’une, Mais la prudence ici me paraît de rigueur… L’animal pourrait bien répondre avec vigueur Si notre attaque prend une allure trop franche… Piquons-le puis voyons ce que cela déclenche… Nous saurons aussitôt quelle suite adopter » Les scélérates, donc, sans se précipiter,Lire la suite « Les tiques et le chien »

Le bon angle de vue

Un rusé charlatan, maître en escroquerie, Vendait sur un marché des objets en série… Définir ces produits tiendrait trop du défi… Leur forme, leur couleur, leur odeur faisaient fi Du bon ton reconnu le plus élémentaire Les mettant à l’abri de tout risque de plaire. Quant à leur découvrir la moindre utilité, La gageure effrayaitLire la suite « Le bon angle de vue »

Le sportif en paroles

Je surpris ces jours-ci – cela ne se fait pas –Un échange verbal à la fin d’un repas…Un personnage épais, adipeux, cylindrique,Dont l’image narguait, après la diététique,Le moindre effort physique, exprimait, satisfait,Un avis qui prenait, au sortir des ses lèvresLa valeur opposée à celui des orfèvres :« Le sport prétendait-il, source de maint bienfait,M’a toujours attiré… » SuivaitLire la suite « Le sportif en paroles »

%d blogueurs aiment cette page :