Quelle belle chose que cette jeunesse !

Alors qu’on comptait les bombes,
On décida qu’à la Sorbonne,
Parce qu’on avait de la jugeotte,
On ferait recompter les votes.

Quand même, c’est nous l’élite,
Et ce scrutin à la va vite,
Nous parait bien trop merdique,
Et pas vraiment démocratique.

Il ne suffit pas de bloquer,
Encore faut-il tout casser,
Pour que la liberté de voter,
Soit conforme à nos idées.

Quelle belle Université,
Quel exemple de liberté,
Que cet élan démocratique,
Qu’on envie tant aux soviétiques.

C’est vraiment rassurant pour demain,
De voir que ceux qui auront la main,
Ne tremblent pas pour décider,
Que tout doit être contesté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :